img

Évitez une attaque de SEO négatif | RANKWELL

05/08/2022

par l'Équipe Rankwell

 

Comment se protéger du SEO négatif ? 

L’ensemble du secteur du référencement naturel s’est profondément transformé ces deux dernières années, ce qui a entraîné l’apparition de nouvelles pratiques et de nouvelles stratégies de marketing digital. La concurrence accrue, le développement certain du SEO engendre une accession de plus en plus complexe aux pôles positions sur les moteurs de recherche. 

Comme nouvelle pratique, Le black hat SEO aurait pu rester celle qui attire le plus d’adeptes, cependant, étant de plus en plus difficile à exécuter et de moins en moins susceptible de donner des résultats, un nouveau type de SEO a émergé, appelé « negative SEO ».

Vous ne voyez pas comment le SEO négatif ou negative SEO peut s’appliquer ? Nous vous exposons dans cet article quelques notions qui vont sûrement vous aider à mieux comprendre ce qu’est le negative SEO, comment il s’applique et en quoi ce dernier présente une menace pour votre entreprise. 

Le SEO négatif, c’est quoi ?

Pour bien comprendre ce qu’est le référencement négatif, il faut déjà connaître les rouages du référencement naturel. Jouant sur les mots clés et bien d’autres techniques, le SEO dit “normal” a pour objectif de rendre plus visible un site internet sur un moteur de recherche. A contrario, Le référencement négatif (Negative SEO) est une pratique qui consiste à utiliser des techniques « black hat » et non éthiques pour dégrader, volontairement, le classement d’un concurrent dans les moteurs de recherche. 

Les attaques de référencement négatif peuvent prendre plusieurs formes différentes :

  • Le piratage de votre site web
  • Création de centaines ou de milliers de liens frauduleux vers votre site Web.
  • Copier votre contenu et le distribuer partout sur Internet
  • Pointer des liens vers votre site web en utilisant des mots-clés comme Viagra, poker en ligne, et bien d’autres encore.
  • Créer de faux profils sociaux et ruiner votre réputation en ligne.
  • Supprimer les meilleurs liens retour dont dispose votre site Web.

Pourquoi le SEO négatif est une menace ? 

Sans grande surprise, oui, le SEO négatif est une menace. De nombreux sites internet ont déjà subi des attaques et certains ne parviennent pas à surmonter cette dégradation intentionnelle. Comme il est difficile de réparer les dégâts causés par une telle attaque, la meilleure manière de se protéger est de prévenir plutôt que de guérir. 

Pour faire face à ce problème, les moteurs de recherche ont développé des outils spécifiques. Google, par exemple, a mis en place l’outil de désaveu pour aider les webmasters à faire face à ce problème, mais cet outil doit être utilisé avec prudence et uniquement en dernier recours ! Pourquoi cela ? Car il prend environ 2 à 4 semaines pour réellement fonctionner… Or, il serait inenvisageable de laisser le site de son entreprise pénalisé durant un mois… Donc en effet, il vaut mieux prévenir que guérir dans cette situation. 

Comment se protéger ? 

1. Configurer les alertes e-mail des Google Webmaster Tools : 

Google peut vous envoyer des alertes par mail dans les cas suivants :  

  • Votre site Web est attaqué par un logiciel malveillant
  • Vos pages ne sont pas indexées
  • Vous avez des problèmes de connectivité de serveur
  • Vous recevez une pénalité manuelle de Google
  • Si vous ne l’avez pas encore fait, connectez votre site Web aux Outils pour les webmasters de Google.

Connectez-vous à votre compte et cliquez sur « Préférences des outils pour les webmasters », activez les notifications par courriel et choisissez de recevoir des alertes pour tous les types de problèmes, puis cliquez sur « Enregistrer ».  Ce n’est que la première étape. Maintenant, passons à l’étape la plus importante, la surveillance de votre profil de backlinks.

 2. Gardez la trace de votre profil de backlinks

C’est la mesure la plus importante à prendre pour empêcher les spammeurs de réussir. Le plus souvent, ils effectuent un référencement négatif contre votre site Web en créant des liens ou des redirections de mauvaise qualité. Il est essentiel de savoir quand quelqu’un crée des liens ou des redirections vers votre site Web.

Vous pouvez utiliser des outils comme Ahrefs ou Open Site Explorer, de temps en temps, pour vérifier manuellement si quelqu’un crée des liens vers votre site Web, mais celui que je vous recommande d’utiliser est MonitorBacklinks.com. C’est l’un des meilleurs outils, et le plus simple, qui peut vous envoyer des alertes par e-mail lorsque votre site Web gagne ou perd des backlinks importants.

Au lieu de devoir vérifier manuellement vos backlinks chaque matin, Monitor Backlinks vous envoie tout ce que vous devez savoir dans votre boîte de réception. Voici comment vous pouvez l’utiliser :

Une fois que vous avez créé votre compte, il vous faudra ajouter votre domaine et le connecter à votre compte Google Analytics.

Il affiche généralement vos backlinks immédiatement, mais cela peut parfois prendre quelques minutes. Par défaut, vos paramètres sont configurés pour vous envoyer des notifications par e-mail lorsque votre site Web reçoit de nouveaux backlinks.

3. Protégez vos meilleurs backlinks

Le plus souvent, les spammeurs tentent de supprimer vos meilleurs backlinks. Pour ce faire, ils se font passer pour vous en contactant le propriétaire du site Web du lien et demandent au webmaster de supprimer votre lien retour.

Pour éviter de vous faire avoir, vous pouvez faire deux choses :

  • Lorsque vous communiquez avec des webmasters, utilisez toujours une adresse électronique de votre domaine, au lieu d’utiliser Gmail ou Yahoo. De cette façon, vous prouverez que vous travaillez pour le site Web et que ce n’est pas quelqu’un d’autre qui se fait passer pour vous. Votre adresse électronique doit ressembler à ceci : votrenom@votrenom.com.
  • Conservez la trace de vos meilleurs backlinks. Pour cela, vous pouvez à nouveau utiliser Monitor Backlinks. Allez dans votre liste de backlinks et triez-les par Page Rank ou activité sociale.

4. Protégez votre site Web contre les logiciels malveillants et les pirates informatiques

La sécurité est extrêmement importante. La dernière chose que vous voulez, c’est du spam sur votre site Web sans que vous le sachiez. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour sécuriser votre site Web :

  • Si vous utilisez WordPress, il vaut mieux installer le plugin Google Authenticator et créer un mot de passe de vérification en deux étapes. Chaque fois que vous vous connecterez à votre site Web WordPress, vous devrez ajouter un code généré par Google Authenticator sur votre smartphone (disponible sur iOS et Android).
  • Créez un mot de passe fort avec des chiffres et des caractères spéciaux.
  • Créez régulièrement des sauvegardes de vos fichiers et de votre base de données.
  • Si votre site Web permet aux utilisateurs de télécharger des fichiers, parlez-en à votre société d’hébergement et demandez-lui comment installer un antivirus pour prévenir les logiciels malveillants.

5. Vérifiez le Duplicant Content : 

L’une des techniques les plus courantes utilisées par les spammeurs est la duplication pure et simple de vos contenus. Ils copient le contenu de votre site Web et le publient partout où ils le peuvent. Si la majeure partie de votre contenu est dupliquée, il y a de fortes chances que votre site soit pénalisé et perde son classement. 

Vous pouvez vérifier si votre site Web a des pages en double sur Internet en utilisant Copyscape.com. Il suffit d’ajouter votre site Web ou le corps de l’article que vous voulez vérifier, et le site vous montrera si votre contenu est publié ailleurs, sans votre permission.

Il existe de nombreuses autres méthodes, mais celles-ci sont les principales. 

Si votre site internet a subi une attaque de SEO négatif, n’hésitez surtout pas à contacter un expert SEO et entreprendre des mesures de corrections ! Dans tous les cas, votre expert SEO saura mettre en place une stratégie de prévention et ainsi éviter la catastrophe ! 

Source : https://neilpatel.com/blog/spammers-and-negative-seo/

Autres articles

Contactez-nous pour un Pré-Audit

Je fais la demande