img

Miser sur le SEO en situation de crise mondiale

23/04/2020

par l'Équipe Rankwell

Miser sur le SEO en situation de crise sanitaire mondiale

Comme nous avons pu le constater ces dernières semaines, de nombreux secteurs professionnels du monde entier sont touchés par la crise sanitaire que nous traversons actuellement.

Que ce soit sur les moteurs de recherche Google, Baidu (Chine) ou encore Naver (Corée), les sites tournent au ralenti avec cette crise. Et nous avons constaté que certaines entreprises coupent les campagnes SEA qu’elles avaient mises en place et qu’elles mettent parfois en pause leur stratégie SEO.

Le SEO est un vrai travail de fond qui permet à un site internet ou une application mobile de se faire connaître et de gagner des positions dans les moteurs de recherche sur le long terme. C’est un levier indispensable aujourd’hui à activer pour se démarquer de ses concurrents et pour se hisser dans les premiers résultats sur les moteurs de recherche !

Nous savons qu’il est compliqué de gérer ses priorités dans une telle situation mais malgré la crise due au coronavirus et malgré le confinement, c’est le moment de booster votre référencement naturel. Et pour ceux qui ont déjà entrepris une stratégie SEO, il serait vraiment dommage de perdre tout le travail effectué en négligeant et en laissant de côté son référencement organique.

Reprenons. Vous êtes enfermé.e chez vous, c’est la 5e fois de la journée que vous vous lavez les mains et votre activité est au point mort ? Alors que diriez-vous d’optimiser ce temps confiné à la maison et de le mettre à votre profit ?
L’équipe Rankwell vous a élaboré une petite liste à suivre point par point afin d’optimiser votre référencement web pendant cette période de crise, ainsi que le plan d’actions à suivre en cas de mise en pause temporaire de votre site web pour limiter les dégâts !

Faire un audit SEO

En effet il faut anticiper et préparer la reprise post-confinement avec un audit SEO. Il faut faire tout d’abord un crawl, c’est-à-dire que des robots d’exploration vont analyser les contenus du site web afin de détecter d’éventuelles erreurs ou anomalies pouvant pénaliser l’indexation du site web.
En parallèle du crawl il faut suivre plusieurs étapes qui constituent l’audit.

Demandez un préaudit gratuit par nos équipes ici

SEO technique

Cette étape permet de réaliser des plans de redirection, de migration (nécessaires lors de refontes de sites web), de démaillage de pages non indexables par Google, et des recommandations pour gérer correctement le cycle de vie des produits de votre site e-commerce.
L’étape SEO technique de l’audit consiste à auditer tous les aspects liés au code source de la page comme le langage HTML, CSS, JS, sitemap.xml et robots.txt entre autres, mais aussi au temps de chargement sur desktop et mobile, au Crawl Budget, ou encore à l’AMP.

SEO Sémantique

La phase sémantique de l’audit pose la question « comment rendre mon contenu visible à la majorité des internautes ? ». Avec une bonne optimisation SEO sémantique, vous pouvez attirer de nombreux visiteurs sur votre site web.
L’étape sémantique de l’audit consiste en l’analyse des aspects qui sont liés au contenu textuel du site comme les méta tags (titles, méta descriptions, méta keywords), heading tags, attributs alt, URLs, descriptifs des produits, articles de news etc…
Il faut également effectuer une étude de mots-clés pertinente en fonction du secteur d’activité que propose le site web afin de pouvoir remonter sur tel ou tel mot-clé dans les SERPs.

SEO Netlinking

Le netlinking, quant à lui, peut être travaillé en parallèle ou indépendamment des aspects technique et sémantique du site. La stratégie de netlinking consiste à récolter le plus de liens externes possible, et de qualité, à partir de sites et de médias référents qui renvoient sur le site dont on veut booster le référencement.

Si vous désirez en savoir plus sur le netlinking, découvrez notre article “Stratégie Netlinking : ce qu’il faut savoir pour booster votre référencement !”

 

Veiller à une bonne expérience UX pour l’internaute

Il y a un enjeu du côté de l’expérience utilisateur. En effet, visiter un site internet qui ne publie pas de nouveau contenu ou qui ne le met pas à jour à cause de la crise et de la situation peut entraîner la déception de l’internaute.

Si l’on prend l’exemple des sites e-commerce, il faut que les référenceurs soient en contact avec les services commerciaux afin de pouvoir parer d’éventuels problèmes liés à la logistique (commandes, ruptures de stock…). Ainsi, les pages produits peuvent être mises à jour à temps afin d’éviter les erreurs 404. Mais attention, si le site e-commerce ne peut plus vendre en fonction des nouvelles mesures gouvernementales dues à la crise sanitaire, il faut supprimer les fonctionnalités liées au panier pour éviter tout problème technique.

Et concernant les sites édito, on remarque que certains contenus qui figurent sur la homepage du site peuvent devenir obsolètes. Nous recommandons donc de publier des contenus neutres et intemporels pendant cette période de crise pour ne pas risquer d’être en décalage avec l’actualité.

Que faire si je dois mettre en pause mon site internet ?

Avec cette crise il se peut que vous n’ayez pas le choix, vous avez mis ou allez donc mettre votre site internet en pause. Afin de gérer la mise en pause temporaire de votre site web sans trop affecter le SEO, vous pouvez avoir recours à 3 des solutions suivantes :

  • Solution 1 : Bloquer la mise en panier
    Si vous souhaitez uniquement empêcher les utilisateurs d’acheter des produits sur votre site, la solution la plus simple est de bloquer la fonctionnalité de mise en panier.
    Dans la plupart des cas, les pages shopping liées au panier peuvent être bloquées du crawl de Google dans le robots.txt ou être bloquées de l’indexation par les meta robots noindex.
    Il sera possible pour le site de continuer à exister et également de communiquer puisque les moteurs de recherche ne verront et n’indexeront pas ces pages. Pour pallier à ça vous pouvez donc désactiver le lien qui redirige vers le panier et y ajouter un message pertinent à la place, ou encore afficher une page à titre informatif à la place du panier.
  • Solution 2 : Toujours afficher un interstitiel ou une pop-up
    Si vous vous retrouvez à devoir bloquer tout votre site web, il faut donc afficher un message tel que “temporairement indisponible” sur la homepage ou une pop-up qui en informe l’internaute.
    De plus le site doit absolument renvoyer un code 503, code qui signifie “service indisponible”. Ainsi, avec le code 503, Google comprend que le site est en maintenance et qu’il ne doit pas indexer le contenu temporaire qui est montré aux utilisateurs. Sans le code 503, l’interstitiel serait indexé comme le reste du contenu du site et le Googlebot tenterait de visiter les pages en 503 avant de les traiter comme des erreurs permanentes ! De ce fait, elle seraient moins bien classées par la suite dans les résultats de recherche et Google enregistrerait les baisses de trafic sur le site web.
    Petite astuce : Vous pouvez inclure un header “Retry after” pour indiquer la période de temps où le site ne sera pas disponible.
  • Solution 3 : “Éteindre” complètement le site
    Éteindre complètement le serveur est une autre solution. Il est recommandé d’avoir recours à cette pratique si vous migrez physiquement votre serveur à un data center différent. Pour ce faire il faut avoir un serveur temporaire disponible qui affiche un code 503 à toutes les URLs du site (avec un message informationnel approprié aux utilisateurs), et switcher votre DNS pour qu’il pointe vers ce serveur pendant cette période de temps.
    Voici la procédure à suivre en détail :
  1. Fixez votre DNS TTL à une fréquence plus basse (comme 5 minutes) quelques jours à l’avance
  2. Remplacez le DNS par l’adresse IP du serveur temporaire
  3. Mettez hors ligne votre serveur principal une fois que toutes les requêtes sont passées du côté du serveur temporaire
  4. Maintenant, le serveur est déconnecté
  5. Quand tout est prêt, reconnectez votre serveur principal
  6. Switchez à nouveau le DNS vers l’adresse IP de votre serveur principal
  7. Remettez le DNS TTL à la normale

Si votre business est localement actif, faites en sorte que la fermeture de votre site reflète bien les horaires d’ouverture de votre magasin aussi !

Stratégie SEO : ce qu’il faut retenir

Une période de crise comme celle que nous vivons actuellement n’est pas vraiment favorable à la prise de risque. Dans ce cas il vaut mieux être prudent dans sa stratégie SEO, ce qui signifie qu’il vaut mieux optimiser des aspects qui auront des effets prévisibles comme détecter les images trop lourdes qui ralentissent le temps de chargement des pages, démailler les pages orphelines ou celles qui n’ont que trop peu de contenu ou encore du contenu de mauvaise qualité…

Si vous êtes malheureusement contraint.e à mettre en pause vos campagnes SEO, il ne faut pas bloquer le crawl ni l’indexation parce qu’il serait plus difficile pour vous de revenir si votre site devait être réindéxé après une longue période. Vous pourriez ne plus apparaître de la même manière sur les moteurs de recherche et perdre le travail que vous aviez fourni. Mais attention : Bloquer un site internet plus d’une semaine aura des conséquences négatives sur les résultats de recherche du site peu importe la méthode utilisée.

Cependant, si vous avez mis en place une stratégie SEO, nous vous recommandons fortement de ne pas l’interrompre. Malgré cette période de crise il serait regrettable pour votre activité de perdre le travail investi et les résultats qui en découlent.

Chez Rankwell, nous pouvons vous aider à propos de la gestion de votre SEO pendant cette période de crise. Nous serions ravis de pouvoir vous conseiller pendant cette période inédite et compliquée pour tous. N’hésitez pas à nous contacter, et courage à vous !

Autres articles

Contactez-nous pour un Pré-Audit

Je fais la demande